Hier, je vous parlais des “influenceurs”, ces gens qui m’ont - entre autres - poussé à me remettre à Snapchat.

Si j’accorde du crédit à certaines personnes, c’est pour une raison vraiment très simple : elles m’apportent quelque chose. De la connaissance, de la réflexion, du divertissement…

Je pense que dans une société où l’on mesure le succès par des likes, des compteurs et des statistiques, faire l’effort d’écrire un petit mot est un bon moyen de montrer de l’attention.

Quand je vois quelque chose de vraiment intéressant, presser un simple bouton qui dit “j’aime” n’est pas assez. Donc j’utilise les commentaires. Mais de temps en temps, je décide d’envoyer un message un peu plus personnel.

Aujourd’hui, j’ai décidé de remercier un créateur pour son travail.

Le bonhomme en question s’appelle Fibre Tigre. Il fait plein de trucs cools.

Et je voulais le remercier pour ça. Je lui ai écrit un mail. Quand j’écris un mail pour remercier un auteur, il est tout le temps très court. Mais Fibre Tigre n’est pas tout à fait un mec lambda, donc je n’ai pas fait un mail lambda.


Salut Fibre !

Je voulais juste de dire merci.

Merci pour 404

Je t’ai découvert le 15 octobre 2012.

Je suivais l’actu de Lâm depuis quelques mois quand il a parlé de ce podcast. J’ai écouté par curiosité, et je suis resté scotché.

J’ai trouvé l’émission vraiment géniale. Ce jour-là, je me souviens m’être dit “putain, c’est déjà fini !”.

Ensuite, j’ai écouté religieusement tous les épisodes suivants. Des fois, je mets une lumière un peu tamisée, je m’assois sur mon canapé avec un verre de vin ou une bonne bière, et je ne fais qu’écouter l’épisode.

Dans la plupart des épisodes, j’éprouve ce sentiment étrange que m’ont procuré une petite poignée de films : c’est tellement bien que je souhaiterais que ça ne s’arrête pas.

Merci pour Twitter

Enfin, juste un peu. Pour être honnête, je n’aime pas vraiment Twitter.

Ton compte Twitter était vraiment cool : un des seuls que je trouvais intéressant avec du contenu que je ne trouvais pas ailleurs.

Merci pour La Pièce

C’est grâce à toi que j’ai tenté ma première escape room.

Je viens de la province, et j’ai profité d’un passage à Paris pour emmener une brochette de mes meilleurs amis faire La Pièce.

Un peu comme j’ai regardé le premier 404 “parce que Lâm”, j’ai tenté La Pièce “parce que Fibre Tigre”.

C’était fantastique. Juste fantastique.

Tellement que la semaine suivante j’ai voulu en essayer une autre à Nantes. C’était sympa, mais à des années-lumière de l’immersion que propose la vôtre.

Le pire, c’est que mes potes sont devenus accros. Je suis parti habiter en Suède et je me mords les doigts de voir qu’ils en font plus d’une par mois depuis… Sans moi !

Ils ne le savent pas, mais tu as aussi changé leur vie

Merci pour Out There

Out There

Je n’aime pas jouer sur mobile. Ça doit être un syndrome de développeur qui a toujours un ordi à portée de main.

Je joue quand même de temps en temps, par curiosité. Et Out There est vraiment excellent.

Mais ce que m’a apporté Out There, c’est surtout ton expérience. Tu as tellement partagé sur la création, les galères et les choix qui ont accompagné le jeu que tu devrais écrire un bouquin !

Vous avez fait de nombreux choix qui vont contre le courant de l’industrie du jeu mobile.

Vous avez réussi à me faire changer ma manière de penser. Vous m’avez rappelé qu’il faut être critique dans ses choix, et ne pas suivre bêtement un mouvement.

Merci pour ton blog

Je pense que de toutes tes créations, c’est celle que tu mets le moins en avant.

Mais j’aime bien les blogs, et c’est notamment sur le tien que j’ai compris les rouages de Twitter.

Merci pour cette notification

Friend Request

J’écoutais tes podcasts, je te suivais sur les réseaux sociaux comme des milliers de personnes.

Je me souviens de l’instant et du contexte quand j’ai reçu cette notification. J’avais du mal à croire.

Je me suis vanté après des quelques amis qui te suivaient aussi :p

J’ai aussi appris quelque chose : te connaissant, c’était une action calculée. Mais ça a marché. C’était aussi une très bonne leçon.

Merci pour cette carte de visite

Il y a 2 ans, je participais à cet évènement à la Gaité Lyrique : I Love Transmedia

Je dormais chez mon pote (celui des escapes room), et en partant le matin, je lui dis : si ça se trouve, c’est possible que je croise Fibre Tigre.

Je n’y croyais pas vraiment. Mais vous aviez enregistré des épisodes de 404 à la Gaité Lyrique. Et comme je ne connais pas 10 000 lieux dans Paris, j’ai inconsciemment fait le rapprochement. Mais c’est tout.

Et dans la journée, je vois un homme débarquer et faire le tour des stands. Je n’avais vu ton visage que brièvement dans une vidéo, mais pour moi ta tête c’est ça :

Mais étrangement, je me disais que cet homme pouvait être Fibre Tigre.

Je dis à un pote (non, cette fois, ce n’est pas celui des escapes room) qui te suit sur Twitter que je pense que c’est toi.

Il a du mal à me croire. Je ne suis pas certain non plus. Puis l’homme arrive à mon stand, et à sa voix mes soupçons s’envolent.

Mais ce n’est pour ça que je te remercie.

Je t’ai pitché mon projet. Et tu as été franc et surtout tu m’as donné de très bons conseils pour communiquer autour de mon appli.

Le salon a duré deux jours. Beaucoup de gens étaient intéressés par notre concept, mais personne d’autre ne nous a donné de conseils concrets.

Friend Request

Merci pour Snapchat

Enfin, merci pour Snapchat.

Je me suis remis à Snapchat en partie grâce à ta chronique sur 404 (l’autre partie c’est grâce à Gary Vaynerchuk que j’ai découvert il y a quelques semaines).

Normalement comme tous les matins tu vas annoncer ton nombre de mails, et je serais fier de me dire qu’il y a un peu de moi dans ce nombre !


Bref, merci pour tout !

Bonne nuit

PS : Comme j’ai passé pas mal de temps à écrire ce mail, et que j’ai décidé d’écrire un article par jour sur mon blog ce mois-ci, je vais utiliser ce mail comme support pour mon article du jour. Je glisserais quelques liens pour partager ton travail aux quelques passants qui finiront sur mon site.


Laissez-moi un petit mail si vous avez une réaction.

À demain.